head_b

Si ce n'est pas toi, qui ? Si ce n'est pas maintenant, quand ?


Si toi aussi tu penses que militer quand on le peut, n'est pas une nécessité. Que ne pas participer au Spécisme en consommant vegan, est déjà plus que ce font la plupart des gens. Que si tu militais ça n'apporterait rien, et que ce sont d'autres personnes qui ont le pouvoir de changer les choses...

Prends le temps de te poser ces questions.

Si ce n'est pas toi, qui ?

Nous sommes environ 2% de vegan en France et dans la plupart des pays occidentaux. Ce qui veut dire que 98% de la population ne fait toujours pas l'effort d'arrêter de profiter de l'exploitation et de la mise à mort non-nécessaire des victimes du Spécisme.

Si ces 2% de la population militaient régulièrement (participaient et/ou organisaient au moins 1 fois par mois une action), penses-tu que cela serait suffisant ? Peut-être ? Un peu ? Ce qui est sûr c'est qu'actuellement, la majorité des personnes se disant contre les sévices non-nécessaires perpétrés à l'encontre des autres animaux, n'agissent pas régulièrement pour y mettre fin.

⭐️ Participer et/ou organiser régulièrement des Cercles Antispécistes (ou équivalent).
⭐️ Participer et/ou organiser régulièrement d'autres actions
⭐️ Demander aux restaurants et magasins de sa ville de se fournir en produits vegan (Wheaty, Beyond Meat, Violife, Vegusto, Taifun...).
⭐️ Faire des visuels, photos, et vidéos militant-e-s.
⭐️ Organiser des réunions, réfléchir à de nouveaux modes d'actions et les mettre en application.
⭐️ Contacter les médias et leur partager les nouvelles d'enquêtes, les actions, et autres initiatives militantes.
⭐️ Participer et/ou organiser des formations à l'activisme et/ou à la résistance contre la répression policière et étatique.
⭐️ Aider les associations et collectifs antispécistes qui ont besoin d'argent et de coups de main (sanctuaires, refuges, associations et collectifs militant-e-s).

Certaines choses sont à ta portée ?
...Oui ?
En fais-tu au moins 1 fois par moins ?

Si ce n'est pas maintenant, quand ?

Le travail, les factures, et autres obligations liées au capitalisme sont un frein à l'action, nous en sommes conscient-e-s. Cependant, nombr-eux/euses d'entre-nous auraient la possibilité de consacrer quelques heures par semaine à une activité militante proche de notre domicile (ou même à distance, depuis notre canapé). Alors pourquoi sommes nous si peu à le faire ?

Si toi aussi tu penses que tu n'as pas le temps de militer, écris ton emploi du temps sur une feuille ou sur un tableau numérique, et comptabilise les heures où tu n'as pas d'obligations à remplir. Les moments où généralement, tu regardes une série ou des posts sur les réseaux sociaux, par exemple.

Essaye ensuite de définir au moins 2h d'affilée par semaine, durant lesquelles tu feras un acte militant (participer à une action, téléphoner aux restaurants / magasins du coin pour leur conseiller des produits vegan et les entreprises pouvant les fournir, etc...)

Si tu ne sais pas quoi faire, prend ces deux heures pour réfléchir à comment tu pourrais agir, régulièrement, avec tes compétences et tes contraintes (physiques, psychiques, temporelles...).

Dans la plupart des cas, nous pouvons tou-te-s agir à notre échelle, et pas juste en consommant ou boycottant, ni en se contentant de sensibiliser nos proches et nos ami-e-s.

Nous avons tou-te-s quelque-chose que l'on peut apporter à la lutte (ou aux luttes), et il est plus que nécessaire de le faire, dès maintenant.

À toutes les personnes actuellement détenues dans les élevages, les filets de pêches, les abattoirs, et autres lieux spécistes.... Nous essayons, sincèrement, nous essayons...

📷 : Konrad Lozinski (sunless places)


Partage l'info !

Aucun commentaire

Notre site vous a été utile ?

Faites un don pour le faire durer ! :)

Cliquez-ici !
Fourni par Blogger.