head_b

[MEAUX] Paris Animal Save et That Vegan Couple sauvent deux agnelles et font réfléchir les élev-eurs/euses à la possibilité de se reconvertir en sanctuaire.


Paris Animal Save, la division parisienne du mouvement Animal Save, a convaincu des élev-eurs/euses de leur confier, sans contrepartie, deux agnelles, pour ne pas qu'elles finissent à l'abattoir.

Le collectif a pour la première fois rencontré ces élev-eurs/euses lors d'une veillée devant l'abattoir de Meaux. Ces derni-ers/ères venaient vendre des agn-eaux/elles à l'abattoir. Pendant leur discussion, les militant-e-s antispécistes ont été invité-e-s par le couple à visiter leur élevage.

Au moment de cette visite, les activistes ont présenté la possibilité de reconvertir l'élevage en sanctuaire antispéciste : un lieu où les humain-e-s et les personnes d'autres espèces cohabitent, et où leur relation n'est pas basée sur la domination, l'exploitation et la mise à mort. Les sources de revenus nécessaires à la vie de tout le monde ne proviendraient donc plus de la vente du corps des autres animaux ni de ce qui en sort, mais plutôt d'activités ne nécessitant pas l'utilisation des personnes d'autres espèces, et/ou de dons.

Les élev-eurs/euses ont dit être partant-e-s si cela leur permettaient d'avoir assez de revenus pour vivre correctement. Et on accepté de confier deux agnelles aux militant-e-s antispécistes qu'ilèles placeraient dans un sanctuaire déjà existant.

En attendant leur possible reconversion, et quand bien même ilèles se disent peiné-e-s de le faire, ces élev-eurs/euses continuent de vendre des personnes à l'abattoir de Meaux.

Ceci n'est qu'un résumé de la vidéo, et celle-ci mérite grandement d'être vue et partagée tant elle est touchante (et triste)...

 VIDEO 



Partage l'info !

Aucun commentaire

Notre site vous a été utile ?

Faites un don pour le faire durer ! :)

Cliquez-ici !
Fourni par Blogger.