head_b

Comprendre les bases de l'Antispécisme.



Dans cet article, vous trouverez une liste de liens sourcés qui vous permettront de vous documenter et d’en apprendre davantage sur l’oppression systémique que subissent les autres animaux de la part des humain-e-s dans notre société actuelle : le Spécisme.

Si vous lisez cet article c’est probablement que vous faites partie de celles et ceux qui pensent qu’on ne devrait pas faire du mal à des êtres capables de ressentir des émotions et des sensations tout comme nous.

Obtenir une société qui a un fonctionnement responsable et guidé par le respect vis à vis de toutes les espèces est dans l’intérêt de toutes et tous.

1. Les connaissances scientifiques sur les autres animaux :

Qu’est-ce que la sentience ? (Sensibilité et Conscience) :
« Le concept de sentience est central en éthique animale car un être sentient ressent la douleur, le plaisir, et diverses émotions ; ce qui lui arrive lui importe. Ce fait lui confère une perspective sur sa propre vie, des intérêts (à éviter la souffrance, à vivre une vie satisfaisante, etc.), voire des droits (à la vie, au respect…). Ces intérêts et ces droits impliquent l'existence des devoirs moraux de notre part envers les autres êtres sentients. » - Source

Déclaration de Toulon (29 mars 2019) - Juristes et Neuroscientifiques :
« Déclarons, que les animaux doivent être considérés de manière universelle comme des personnes et non des choses. Qu’il est urgent de mettre définitivement fin au règne de la réification. » - Source

Déclaration de cambridge (17 novembre 2012) - Neuroscientifiques :
« L'absence de néocortex ne semble pas empêcher un organisme d'éprouver des états affectifs. Des données convergentes indiquent que les animaux non-humains possèdent les substrats neuroanatomiques, neurochimiques et neurophysiologiques des états conscients, ainsi que la capacité de se livrer à des comportements intentionnels. Par conséquent, la force des preuves nous amène à conclure que les humains ne sont pas seuls à posséder les substrats neurologiques de la conscience. Des animaux non-humains, notamment l'ensemble des mammifères et des oiseaux ainsi que de nombreuses autres espèces telles que les pieuvres, possèdent également ces substrats neurologiques. » - Source

2. Reportages / Enquêtes vidéos :

Documentaires complets (compilation d'une multitude d'enquêtes) :

Dominion (Reportage années 2015-2018) - VOIX OFF ANGLAISE :


Earthlings (Reportage années 2000 à 2005) - VOIX OFF FRANÇAISE :


Enquêtes L214 (De l’année 2001 jusqu’à Aujourd’hui) :

Abattoir d'Alès, FRANCE (2015) :


Abattoir certifié BIO - le Vigan, FRANCE (2016) :


15 infos que vous ignorez peut-être sur les chèvres et les boucs (Produits Laitiers) :


PEA - Qui sont les poisson-ne-s ? :


Enquêtes reçues anonymement :

Les poules pondeuses - Élevage PLEIN AIR, en FRANCE (la nuit) :


L214 Éducation (Animations éducatives pour les enfants) :

Les produits laitiers (Vaches / Taureaux) :


3. Comment se nourrir sans exploiter et tuer les autres animaux :

Un consensus scientifique concernant l'alimentation végétalienne supplémentée en vitamine B12 :
« L’Académie de Nutrition et de Diététique (70 000 nutritionnistes) fait valoir que les alimentations végétariennes correctement menées, dont le végétalisme, sont saines, adéquates sur le plan nutritionnel, et peuvent présenter des avantages dans la prévention et le traitement de certaines maladies. Les alimentations végétariennes bien menées sont adaptées à tous les stades de la vie, notamment aux femmes enceintes, aux femmes qui allaitent, aux nourrissons, aux enfants, aux adolescents ainsi qu’aux sportifs. » - Source

Un guide pour bien débuter son alimentation végétalienne (vous allez voir, c'est vraiment pas compliqué !) : Cliquez-ici

Conseils d’un médecin nutritionniste spécialisé dans l'alimentation végétalienne, lui même vegan depuis plus de 15 ans, (Dr. Jérôme Bernard Pellet) : Cliquez-ici


Partage l'info !

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.