head_b

[LAVAL] Dans le cadre d'un événement culinaire "Goatober" (mois de la chèvre) du 12 au 17 Novembre, les morceaux de corps de 30 cabris seront servis dans divers lieux spécistes.


Dans le cadre d'un événement culinaire "Goatober" (traduction : "mois de la chèvre") du 12 au 17 Novembre, 30 cabris (chevreaux), actuellement entrain d'être assassinés, seront servis dans 6 restaurants gastronomiques, 3 restaurants scolaires, et 3 boucheries...

Ouest France : "Peu d’agriculteurs élèvent cette viande boudée par les consommateurs. Pourtant, de la viande de cabri sera proposée dans six restaurants gastronomiques, trois restaurants scolaires et trois boucheries en Mayenne, dans le cadre de l’événement culinaire Goatober organisé du 12 au 17 novembre 2019.

Pour ce faire, trente cabris ont été élevés : dix à la ferme de La Basse-Beuvrie, à Laignée (en Mayenne) et vingt au lycée agricole de Laval, par les première et deuxième années de BTS production animale.

« Cet élevage a eu un intérêt pédagogique puisque les étudiants ont suivi pendant sept mois ces cabris », explique Emmanuel Fournier, enseignant en zootechnie au lycée agricole de Laval.

Sept mois d’essai-terrain pendant lesquels les étudiants ont pu suivre leurs performances et participer à une réflexion autour d’une problématique de filière.
Peu de données sur l’élevage des cabris

La viande de cabri étant peu plébiscitée, peu d’agriculteurs élèvent ces bêtes. Elles vont directement à l’abattoir dès leur naissance. C’est donc le grand flou quant à leur élevage.

« Il a fallu s’adapter car il n’existe aucun plan type pour leur alimentation, consolider les clôtures car ce sont des animaux qui grimpent partout mais également s’organiser au moment des vacances scolaires », énumère Emmanuel Fournier.

Les vingt cabris sont en cours d’abattage à l’abattoir de Craon, avant d’être consommés lors de l’événement culinaire Goatober."


Aucun commentaire

Notre site vous a été utile ?

Faites un don pour le faire durer ! :)

Cliquez-ici !
Fourni par Blogger.