head_b

[PLENEUF-VAL-ANDRE] Lors d'un colloque, des juristes spécistes se réuniront pour discuter du statut juridique des animaux exploité-e-s dans les élevages.


Vendredi 11 et Samedi 12 octobre au Casino du Val-André se tiendra un colloque composé de juristes spécistes qui se réuniront pour discuter du statut juridique des animaux exploité-e-s dans les élevages.

Malgré le fait qu'il s'agira des droits des autres animaux, selon l'organisation, aucun-e antispéciste n'a été invité-e.

Par contre, leurs oppress-eurs/euses seront bien présent-e-s. Il y aura des élev-eurs/euses, des représentant-e-s de coopératives agricoles, et même le directeur de l'hypermarché E.Leclerc de la ville.

Autant dire que les intérêts fondamentaux des autres animaux ne seront pas (ou peu) mis en avant, et que l'accent sera majoritairement mis sur les intérêts triviaux des humain-e-s qui les oppriment, et qui souhaiteraient que cela continue ainsi.

On notera également la présence de la tristement célèbre Jocelyne Porcher, spéciste convaincue, et militante contre le droit des autres animaux, qui elle, aura bien l'occasion de prendre la parole...

Ouest France : "À l’heure des réflexions sur le bien-être animal, un colloque composé de juristes se penchera vendredi 11 et samedi 12 octobre sur le statut des animaux d’élevage à Pléneuf-Val-André (Côtes-d’Armor). L’Association française de droit rural (AFDR), à l’initiative de ce colloque, ouvre le débat.

Quel statut juridique pour l’animal ? Quelle est sa place dans l’économie ? Quel avenir pour l’élevage ? Ce sont les questions auxquelles tenteront de répondre les participants du 35e congrès de l’Association française de droit rural (AFDR), qui se tiendra au casino du Val-André, à Pléneuf, vendredi 11 et samedi 12 octobre.

« Pas une semaine sans un article de presse pour s’exprimer sur ce qu’il faut bien désormais qualifier de question sociétale », écrit David Leblanc, avocat au barreau de Saint-Brieuc et président de l’association, en préambule de l’événement.

« Même s’il y aura des philosophes, il ne s’agira pas d’une conférence de philosophie, prévient Jean-Jacques Michel, ancien élu de Pléneuf – qui a démissionné en mars dernier – et membre de l’AFDR. Mais plutôt d’une congrégation de juristes dont le but est de faire avancer le droit rural. »
« Pas une ode à l’agroalimentaire »

Parmi les inscrits du week-end, on peut trouver des éleveurs, des représentants de la coopérative agricole Cooperl, ou encore le directeur du Leclerc de Pléneuf. Mais pas d’opposants à l’élevage ou d’antispécistes.


« Ça ne sera pas à sens unique, on ne fera pas une ode à l’agroalimentaire, affirme Jean-Jacques Michel. Ça ne sera pas non plus polémique. On travaillera dans une ambiance studieuse pour faire avancer le droit sur ces questions du rapport entre l’homme et l’animal dans l’économie. »"

Date de l'événement : Vendredi 11 et samedi 12 octobre
Adresse : Casino du Val-André, à Pléneuf-Val-André
Accès à l’événement sur inscription par mail à jean-jacques.michel@legouessant.fr
Le programme complet des discussions et débats est disponible ici.

Aucun commentaire

Notre site vous a été utile ?

Faites un don pour le faire durer ! :)

Cliquez-ici !
Fourni par Blogger.