head_b

Une douzaine d'activistes de Boucherie Abolition interpellé-e-s et placé-e-s en garde à vue.


France Info : "Douze 'interpellations ont eu lieu mardi 21 mai dans le milieu des militants animalistes et antispécistes, et plusieurs personnes ont été placées en garde à vue, a appris franceinfo de sources concordantes.

Parmi les personnes interpellées figurent des membres et des responsables de l'association "Boucherie Abolition", comme Solveig Halloin et Vincent Aubry. Jointe par franceinfo, l'association a d'ailleurs dénoncé ces interpellations. Ces douze personnes ont été arrêtées mardi matin, peu après six heures, un peu partout en France - et notamment en région parisienne, à Tours, Nice et Toulouse."

Ouest-France : "« Douze personnes, âgées de 22 à 50 ans et liées à l’association animaliste Boucherie Abolition, ont été placées en garde à vue ce matin dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte pour vol, dégradation en réunion, entrave à la liberté du travail et violation de domicile », a indiqué à l’AFP Dominique Puechmaille, procureure de la République d’Evreux.

« On leur reproche de s’être rendus dans des élevages d’animaux, d’avoir volé deux animaux, ou encore d’être entrés dans des exploitations pour ouvrir les portes et libérer des animaux », a détaillé Mme Puechmaille, chargée de cette enquête après plusieurs faits commis dans l’Eure, en Eure-et-Loire et dans l’Orne.

« Il y a eu un premier fait de commis en décembre dans l’Eure, puis trois autres faits le 14 avril dernier », a précisé la magistrate.

Les suspects ont été interpellés sur plusieurs points du territoire national, notamment en Ile-de-France et dans les régions Centre et sud-ouest, d’après la procureure de la République.

« Les exploitants agricoles touchés ont déposé plainte », a ajouté Mme Puechmaille. La brigade de recherches de gendarmerie d’Evreux a été chargée des investigations."

GendInfo : "Ces derniers, notamment poursuivis pour vol aggravé, entrave concertée à l’exercice de la liberté du travail, dégradations en réunion et violation de domicile, seront convoqués le 20 septembre prochain devant le tribunal de grande instance d'Évreux."

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.