head_b

[ROYAUME-UNI] Chasse : une carte répertoriant des élevages pour la chasse a été publiée. (+ la carte de France)


Texte de Unoffensive Animal (Traduction) : "Après avoir vu quelques libérations d'ois-eaux/elles élevées pour la chasse, une carte contenant certains de ces élevages situées au Royaume-Uni a été rendue publique.

Au Royaume-Uni, l’industrie de la chasse à tir élève principalement des faisan-ne-s, des perdrix et des canards/canes en batterie, puis elle dispose de tout un système d’introduction dans la nature pendant la saison estivale pour mettre les ois-eaux/elles en place pour la saison de tir commençant en septembre.

Il n’est pas nouveau de voir des rapports sur des élevages de chasse visités par l'ALF avec des milliers d’autres animaux relâché-e-s, et ce n’est pas surprenant. En tant que tactique, les fermes de gibiers sont à leur point le plus faible en ce moment, à la saison des amours, et elles ont besoin de collecter les œufs pour les incuber dans d’énormes couvoirs. Lorsque les ois-eaux/elles nich-eurs/euses sont relâché-e-s dans la nature, il n’y a pas seulement une perte de « stock » mais ilèles sont également incapables de faire se reproduire les ois-eaux/elles dont ilèles ont besoin pour les répartir ensuite. Bien qu’il s’agisse d’une action de libération, elle porte le poids du sabotage économique et trouve une solution au fardeau de s’occuper de milliers d’autres animaux dans des sanctuaires, le gibier à plumes pouvant simplement être relâché dans la nature. Il ne fait aucun doute que beaucoup d’entre elleux mourront, mais rappelons-nous qu’ilèles mourront tou-te-s avec leur progéniture au cours de la prochaine saison de chasse.

Les fermes de gibier ont principalement deux configurations différentes, soit en chalet par groupes de 100-1000 oiseaux, où les panneaux des chalets peuvent être facilement retirés et leur troupeau, ou dans des cages en batterie, où un volet en bois ou en métal peut être retiré permettant aux ois-eaux/elles de s'envoler.

En raison de la carte rendue publique, la sécurité de certaines fermes a peut-être été renforcée et certain-ne-s gardien-ne-s ont prévenu qu'ilèles "tiraient sur des renard-e-s toutes les nuits". Il est fortement recommandé de faire des visites de nuit sans outils. Il peut être judicieux d'emporter une caméra pour filmer les conditions. N'oubliez pas que l'intrusion sans intention de commettre une activité illégale n'est pas une infraction pénale. Les détecteurs de mouvement (qui émettent une lumière ou une alarme) sont un problème dans certaines fermes, mais comme la zone est assez grande, il s’agit simplement de trouver un itinéraire sûr. En règle générale, ne franchissez pas les portes, faites votre propre chemin !

Pour ajouter aux mesures de sécurité, rappelez-vous qu’aucun outil de coupe ne doit être utilisé plus d’une fois et que tout vêtement accroché à une clôture (même loin de la ferme) doit être brûlé. Peut-être une visite au magasin de charité est une bonne idée ! Pensez aussi à voler votre matériel et, si vous devez payer, à toujours utiliser des espèces. Videz vos poches de tout ce dont vous n’avez pas besoin et sérieusement, ne gardez pas vos reçus.

C’est vraiment, en ce moment, le meilleur moment pour les cellules de l'ALF et les autres personnes de paralyser l’industrie du tir, car les ois-eaux/elles reproduct-eurs/rices constituent la partie la plus importante de l’entreprise. C'est pour cette raison que nous constatons actuellement une augmentation de ce type d'actions."

La carte faite par Stop The Cull (Royaume-Uni) :



En France, une carte avait aussi été mise en ligne. Cette fois par DxE France :




💟 SOUTENIR MON TRAVAIL : http://tipeee.com/andysmileycinema

Aucun commentaire

Notre site vous a été utile ?

Faites un don pour le faire durer ! :)

Cliquez-ici !
Fourni par Blogger.